Choisissez votre style

Choisissez votre mise en page

Couleur Schéma

Extractions et pose simultanée d’implants Mise en charge immédiate

Modalités – Indications:

Dans certaines situations cliniques, il est possible d’envisager l’extraction de certaines dents et la pose d’implants lors de la même séance.
Cela est possible quand:

  • La qualité et quantité d’os présent le permettent
  • L’alvéole de la dent est suffisamment réduite pour permettre le mise en place et la stabilité de l’implant dans de bonnes conditions
  • La table osseuse n’a pas été détruite par la maladie parodontale, les effets d’une fracture de racine
  • La table osseuse est toujours présente après l’avulsion de la racine.

Cette mise en place simultanée peut être compromise en présence d’infection, d’une alvéole trop grande ne permettant pas un positionnement optimal de l’implant ni une bonne stabilité de ce dernier (ex.: Molaire), en présence d’une situation clinique où une greffe est nécessaire.
Dans ce cas il faudra soit attendre quelques mois afin d’obtenir une bonne cicatrisation osseuse, soit avoir recours à une greffe osseuse en cas de délabrement trop important. Dans ce dernier cas, 4 à 6 mois supplémentaires seront nécessaires afin de permettre à la greffe de prendre, puis les implants pourront être enfin posés dans le site reconstitué.

Un examen (scanner) précis est nécessaire afin d’évaluer tous ces paramètres et décider d’une éventuelle extraction / pose d’implant simultanées.

Mise en charge immédiate:

Il est parfois possible de combiner cette intervention à une mise en charge immédiate; c’est à dire qu’une prothèse provisoire fixée sur les implants (unitaire, partielle ou totale) sera confectionnée le même jour ou sous un délai très bref permettant de restaurer esthétique et fonction.

Là aussi, certains critères sont à perdre en considération:

  • Motivation du patient
  • Situation clinique
  • Forces occlusales
  • Pathologies particulières pouvant influencer le processus d’ostéointégration (guérison osseuse plus ou moins altérée)
  • Il est à noter qu’une hygiène rigoureuse est indispensable

En présence d’un patient fumeur: Il est préférable d’éviter ce type de traitement. Le tabac interférant de façon négative dans le processus de cicatrisation.
Le surcoût lié à la confection et mise en place d’une prothèse transitoire parfaitement ajustée, réalisée selon les mêmes principes qu’une prothèse définitive doit bien sûr être évaluée et accepté par le patient.

Cas clinique:

Vue clinique pré opératoire

Vue clinique pré opératoire

Vue clinique pré opératoire

Radiographie pré-opératoire: On peut constater une parodontie généralisée  avec atteinte sévère antérieure maxillaire.

Radiographie pré-opératoire: On peut constater une parodontie généralisée
avec atteinte sévère antérieure maxillaire.

Mme. X se présente avec une atteinte parodontale généralisée plus particulièrement au niveau des quatre incisives supérieures ayant entraîné une rétraction des gencives, la perte des papilles interdentaires, mobilité accrue des ces dents et disgrâce esthétique.
Lors de la séance chirurgicale, les quatre incisives sont extraites, les alvéoles précautionneusement curetées et nettoyées, trois implants sont posés.

Les alvéoles autour des implants ainsi que l’alvéole de l’incisive centrale non remplacées par un implant sont comblées à l’aide d’un bio matériau permettant d’éviter une résorption supplémentaire et de maintenir le contour osseux.

Extaction de dents, préservation des papilles, comblement du site d'extraction 21 à l'aide de biomatériau, pose d'implants 12-11-22

Extaction de dents, préservation des papilles, comblement du site d’extraction 21 à l’aide de biomatériau, pose d’implants 12-11-22

Bridge provisoire en place

Bridge provisoire en place

Ligne du sourire

Ligne du sourire

Réalisation prothétique définitive, essayage. A noter le blanchiment des tissus gingivaux et la parfaite adaptation des couronnes au niveau gingival

Réalisation prothétique définitive, essayage. A noter le blanchiment des tissus gingivaux et la parfaite adaptation des couronnes au niveau gingival

Radiologie panoramique bridge en place

Radiologie panoramique bridge en place

Avant traitement

Avant traitement

Après traitement

Après traitement

Détermination du type de traitement
Analyse de la stabilité implantaire

Il est important d’évaluer la stabilité initiale des implants afin de déterminer si une mise en charge des implants peut être immédiate ou non. Dans le cas d’une stabilité insuffisante ou en présence de micro-mouvements de ces implants, le phénomène de réparation osseuse (ostéointégration) autour des implants ne pourra prendre place et les implants vont s’encapsuler dans du tissus fibreux, conduisant à leur perte à brève échéance, donc à l’échec du cas.
Un appareil, dénommé Ostell™, permet d’évaluer de façon scientifique et méthodique la stabilité initiale. Il s’agit d’envoyer une onde sur ces implants par l’intermédiaire d’un capteur (Smartpeg) et d’analyser la fréquence de résonance de ces implants insérés dans l’os. Plus les implants sont fixés à l’os, plus la résonance sera élevée.
Il existe une échelle nous permettant d’évaluer le quotient de stabilité de l’implant (ISQ) et donc la possibilité ou non d’avoir recours à une mise ne charge immédiate.
Il est à noter que des patients bruxomanes (serrant, grinçant des dents de façon systématique et excessive) ne sont pas des candidats à une mise en charge immédiate.

Après la prise d’empreintes, une prothèse provisoire en résine, armée (renforcée d’une armature en métal) est confectionnée au laboratoire et mise en place le même jour. Il est à noter que les implants sont reliés entre eux afin d’accroître leur stabilité. Un patient venu avec ses dents, peut ainsi repartir le même jour avec des dents plus belles, plus stables et un traumatisme physique et psychique minimum.
Quatre mois plus tard, une prothèse vissée céramo-métallique définitive est mise en place.

Cas clinique:

Patient devant subir l’avulsion des quatre incisives inférieures. Après extraction et curetage des alvéoles, deux implants sont posés au niveau des incisives latérales inférieures. Un appareil (Ostell) permet d’analyser la stabilité initiale des implants en envoyant des ondes au niveau des implants posés et permettant d’analyser la fréquence de résonnance de ces implants (ISQ). Selon les valeurs obtenues, il est décidé ou non d’avoir recours à une mise en charge immédiate.

Parodontopathie (déchaussement) sévère du bloc antérieur. La perte osseuse a entrainé une migration des incisives

Parodontopathie (déchaussement) sévère du bloc antérieur. La perte osseuse a entrainé une migration des incisives

Alvéoles des incisives inférieures

Alvéoles des incisives inférieures

Ostell, permettant de mesurer à l’aide d’un capteur la stabilité des implants en place

Le smartpeg (capteur) est vissé sur l’implant. Les ondes envoyées, la fréquence de résonnance analysée, la valeur ci-dessus 74 permet de confirmer la bonne stabilité de cet implant

Mise en place des piliers prothétiques de cicatrisation et suture

Bridge provisoire en place, une semaine post-op

Related Projects