Choisissez votre style

Choisissez votre mise en page

Couleur Schéma

Traitement de cas complexes

Traitement du maxillaire postérieur

La perte de dents postérieures au maxillaire supérieur s’accompagne de deux phénomènes:

  • Résorption de la crête osseuse
  • Pneumatisation des sinus (augmentation du volume sinusien)

Il en résulte une diminution significative du volume osseux dans cette région où paradoxalement les forces engendrées par la mastication sont les plus élevées.
Dans certains cas la pose d’implants courts peut être indiquée, mais dans d’autres, elle ne permettra pas d’obtenir une solution satisfaisante. Il faudra donc, avant ou pendant la pose d’implants (selon la situation clinique) rajouter un greffon osseux permettant à des implants postérieurs de supporter les forces occlusales.
Après avoir été utilisées pendant de nombreuses années les greffes avec prélèvement au niveau de la crête iliaque (hanche) ou calvanium (crâne) ont cédé avec succès la place aux biomatériaux, permettant de réduire le traumatisme lié à ce type d’intervention tout en obtenant un taux de succès très satisfaisant.

Cas clinique:

Cas d’édentement postérieur maxillaire avec perte osseuse sévère traitée par élévation de sinus et comblement à l’aide de biomatériau avec pose simultanée d’implants.

Radio panoramique préopératoire: à noter la faible quantité osseuse au niveau PM - polaire supérieure gauche

Radio panoramique préopératoire:à noter la faible quantité osseuse au niveauPM – polaire supérieure gauche

Radio postopératoire: Trois implants ainsi qu'une élévation de sinus avec greffe permettant de solutionner ce problème

Radio postopératoire:Trois implants ainsi qu’une élévation de sinusavec greffe permettant de solutionner ce problème

Vues schématiques de l’intervention- coupes transverses: Un lambeau est récliné et la membrane sinusienne élevée.

La cavité ainsi crée va recevoir le matériau de comblement (greffe) ainsi que les implants.

En jaune figurent: l’os existant au début du traitement

Le gain osseux ainsi que les implants en fin de traitement

Traitement complexe maxillaire et mandibulaire

Parfois les dégâts sont tels qu’une stratégie de traitement doit être élaborée. Il faudra dans des cas comme celui illustré ci-dessous, préparer la bouche à un traitement par détartrage, curetage, motivation. Déposer les couronnes existantes et mettre en place des couronnes provisoires. Extraire les dents couronnées, traiter les dents pouvant être sauvées, traiter le parodonte grâce à des interventions chirurgicales, poser des implants, modifier et ajuster les couronnes provisoires durant tout le traitement (occlusion, esthétique, fonction, phonation) et enfin reconstruire la totalité des arcades dentaires à l’aide de couronnes céramiques.
Il est évident que le patient devra être informé de la durée, du coût et des contraintes liées à ce type de traitement. Ceci étant, les images parlent d’elles-même et le résultat est satisfaisant du point de vue esthétique et fonctionnel.

Une clinique pré-opératoire. La maladie parodontale a entraîné un « déchaussement » des dents se traduisant par un allongement de celles-ci et la perte de gencive inter-dentaire

Les dents à extraire sont extraites, les gencives traitées chirurgicalement, les dents provisoires en place

Radio panoramique pré-opératoire

Radio panoramique après extraction, traitement parodontal, traitement endodontique, bridges provisoires et implants en place

.

Cas pré et postopératoire.

A noter l’état parodontal ainsi que l’esthétique finale du cas

Traitement complexe esthétique antérieur maxillaire:

Faisant appel à une combinaison d’interventions
Greffes osseuses
Greffe gingivale
Pose d’implants assistée par ordinateur

Patiente présentant une perte osseuse significative suite à un traumatisme associée à une forte mobilité des deux incisives centrales supérieures.

Cas clinique pré-opératoire. Les centrales devront être extraites et remplacées par des implants; cependant ce cas est rendu extrêmement délicat par la résorption osseuse liée au trauma.

Extraction des dents. On peut noter une résorption du rebord alvéolaire.

.

.

Visualisation 3D de la quantité osseuse disponible pré-opératoire
L’examen scanner montre une perte osseuse antérieure qui sera corrigée à l’aide d’une greffe.

.

.

L’utilisation du système Nobelguide™ permettra de visualiser :
le gain osseux (greffe)
la future position des l’implants
leur axe d’insertion
leur position par rapport à la future restauration prothétique

Pose des implants. Technique de régénération de papilles (P. Palacci) permet à l’aide d’une double papille de recréer la papille centrale perdue. Ces éléments conjugués permettent d’obtenir un résultat esthétique et fonctionnel satisfaisant.

Cas terminé

Traitement complexe maxillaire et mandibulaire:

.

.

Palacci324

.

.

.

.

.

.

.

.

Cas terminé

Related Projects